E.F.C.A.






Implanté depuis 1998 sur la base aérienne 102 à Dijon en Côte d'Or (21), l'Escadron de formation des commandos de l'air -EFCA 08.566- forme les fusilers commandos de l'air et les spécialistes cynotechniciens, officiers, sous-officiers et militaires du rang.

En raison des restructurations touchant l'Armée de l'air, depuis l'été 2014, une partie de l'EFCA est implantée à Orange et y forme les militaires du rang ainsi que les stages de préparation à la projection.
A l'été 2015, tout l'EFCA viendra s'implanter à Orange et prendra l'appelation de Centre d'Entraînement à la Projection Opérationnelle du Combattant de l'Armée de l'Air (CEPOCAA). Cette nouvelle unité reprendra les Traditions de l'actuel EFCA donc sa devise, son insigne et son fanion. Le Centre de formation des militaires du rang de Saintes, rejoindra le CEPOCAA qui sera sous tutelle du Commandement des Forces Aériennes (CFA).

L'escadron a, en 2000, adopté la devise latine "discere ad tegendum" : instruire pour protéger.

Creuset des fusiliers commandos de l'air, l'EFCA est composé d'instructeurs choisis pour leurs qualifications, (instructeurs sports de combat, moniteurs et instructeurs commandos, moniteurs techniques d'autodéfense, spécialistes des transmissions, instructeurs MASA, instruteurs de tir de combat,...) leur expérience  (plusieurs instructeurs ont servi dans des cellules spécialisées des CPA 10, 20 ou 30 et comptent de nombreuses particpations à des opérations extérieures), et leurs qualités pédagogiques. Ils ont la lourde charge de transmettre le savoir, le savoir-faire mais aussi le savoir-être aux jeunes générations de commandos de l'air.




Deux types de formation sont dispensés dans ce centre unique dans l'amée de l'air : la formation généraliste dite de spécialisation, s'adressant à tous les fusiliers commandos de l'air, et la formation spécifique de qualification.

A l'issue de sa formation militaire à Salon de Provence (officiers), Rochefort (sous-officiers) ou Saintes (militaires du rang), le jeune militaire orienté vers la spécialisté de fusilier commando de l'air rejoint l'EFCA où lui sont enseignées les techniques élémentaires.  Combat, topographie, protection des points sensibles, marches, techniques d'autodéfense, emploi de l'armement,... constituent les activités principales de stages denses et physiquement éprouvants. Il est autorisé à intégrer  la famille des commandos de l'air après une formation d'une année pour un officier, de 4 mois pour un sous-officier et d'un mois pour un militaire du rang. Le sous-officier et le militaire du rang cynotechniciens reçoivent ensuite leur premier animal et sont formés au métier de maître chien.

 



L'EFCA dispense également une formation de qualification destinée à instruire
dans des domaines très spécifiques du personnel servant en unité de protection ou en CPA : tireur de précision, tireur d'élite, tireur d'élite longue distance, moniteur des techniques d'autodéfense, maître de chien spécialisé dans la recherche d'explosifs ou dans le pistage, instructeur de tir, chef d'équipe et tireur embarqué MASA, etc.

 



La sélection et la formation des candidats à une affection en commando parachutiste sont réalisées au sein de l'EFCA, au cours de deux stages spécifiques :
- le stage MATOU d'une durée de 12 semaines, dont l'objectif est d'enseigner les techniques particulières de la protection de force en opération;
- le stage ATTILA pour préparer les fusiliers commandos de l'air identifiés pour intégrer un cellule spécialisée d'un CPA.  A l'issue de ce stage  très technique de 14 semaines, les candidats retenus seront orientés vers une formation complémentaire comme l'appui aérien ou la RESCO.
Un stage supplémentaire sera nécessaire pour, enfin, accéder au CPA 10.